Skip to content

Le bonheur est dans la maison!

30 septembre 2008
Jamais je n’aurais cru que je serais, un jour, maman-à-la-maison! À la naissance de notre premier fils, une fée-clochette m’a jeté un merveilleux sort et depuis ce jour, je n’ai qu’une idée en tête: celle de rester à la maison pour y élever notre enfant.

Durant mon premier congé de maternité, j’en ai profité pour me dessiner une nouvelle vie «sur-mesure» qui me va maintenant comme un gant. Dès le tout début, E, mon amoureux et complice, m’a épaulé et ensemble, nous avons évalué la situation, élaboré un budget et avons enfin pris la grande décision!

Je suis fière de nous deux car nous avons pris notre courage à deux mains (ce n’est pas une décision facile à prendre que d’abandonner un emploi stable, bien rémunéré, avec tous les avantages sociaux). Nous avons pensé à toutes les solutions possibles afin que notre beau A puisse passer sa petite enfance auprès de nous. Mon E adoré a également décidé de diminuer ses heures de travail afin de profiter au maximum de ces belles années qui ne reviendront jamais. Après tout, nous avons toute la vie pour travailler, tandis que les enfants grandiront si vite!

Lorsque notre petit A a soufflé sa première chandelle, j’ai remis ma démission à mon employeur et j’ai démarré mon entreprise de communications à la maison. À travers ces grands courants de changements qui traversent ma vie, jamais je n’ai été aussi heureuse!

Malgré la réduction des revenus familiaux et les conséquences que cela engendre, la vie n’a jamais été aussi douce. Je dirais même que des opportunités inattendues s’offrent à nous comme des cadeaux du ciel pour nous féliciter d’avoir pris la bonne décision. Nous sommes plus libres et plus à l’écoute des choses simples de la vie et ça, c’est magique!

La vie est plus douce parce qu’on a maintenant le temps de la goûter pleinement, de la savourer et le luxe suprême de la VIVRE! Chaque petit détail de la vie quotidienne prend alors toute son importance et on redécouvre les joies de cultiver les petits bonheurs tout simples. J’aime entendre les petites voix le matin dire «Maman», me lever, aller les embrasser, prendre le temps de dire bon matin à tous les toutous présents dans leurs chambres, déjeuner ensemble tranquillement en écoutant du jazz et en riant. Rien que ça, c’est du bonheur à l’état pur que nous avons eu le privilège de vivre!

Mon Dieu, Bouddha, Allah, univers infini… merci! Merci car des milliers d’autres parents ne peuvent tout simplement pas se permettre ce choix et doivent courir du matin au soir pour payer les factures et faire manger leur famille. Même si nous sommes loin d’être fortunés, je sais que nous sommes choyés d’avoir eu la liberté de choisir.

Par contre, je sais aussi que plusieurs autres parents pourraient prendre la même décision que nous s’ils le désiraient vraiment. Il suffit d’accepter de vivre avec les compromis qu’il faut faire… réduire ses dépenses, ralentir son rythme de vie, mettre en veilleuse ou ralentir sa carrière et être capable de vivre avec ses enfants 7 jours par semaine!

Et côté carrière, n’oublions pas qu’entre la naissance d’un enfant et son entrée à l’école, il n’y a que 5 petites années! Je considère donc que ma carrière ne sera pas perdue car après 6-7 ans à temps partiel, j’aurai encore tout le temps de passer à une vitesse de croisière supérieure! Et je serai toujours extrêmement fière du temps que j’aurai investi sur l’éducation de mes enfants!

Rester à la maison est, pour moi, une façon de contribuer à la société en travaillant fort pour élever des êtres humains sains, équilibrés et bien dans leur peau et qui sont la relève de demain. En aidant mes enfants à partir du bon pied dans la vie avec une base solide, je considère que je joue un rôle important pour ma collectivité.

Être parent présent à la maison est merveilleux. Mais comme toute médaille a son envers, je vous dirais que la routine, la sacro-sainte routine propre à l’enfance nous suit comme notre ombre et est parfois étouffante. J’avoue que ça m’a pris plus d’un an dans mon nouveau rôle, à ne plus être en manque d’adrénaline tant j’étais habituée de rouler à une vitesse de croisière beaucoup plus rapide dans mon «autre vie»!

Mais aujourd’hui, après avoir été à la fois maman-à-la-maison et travailleur autonome à temps plein durant les deux dernières années, je peux affirmer haut et fort qu’être une maman-à-la-maison à temps plein est la plus sage décision que j’ai pu prendre dans ma vie! J’ai enfin le temps de vivre et de laisser monter qui je suis vraiment afin d’éventuellement faire ce que j’aime côté professionnel.

En 2006, la vie nous a fait le cadeau d’un beau gros garçon: notre charmant G. Puis, cette année, nous avons à nouveau été choyés par la venue au monde d’une mignonne petite fille (de 9 livres et demi…): notre douce O! Quel bonheur que d’être maman-à-la-maison et de profiter de ces chers bouts d’amour à temps plein! Rien ne vaut les moments passés auprès d’eux. Rien!

Pour moi, le bonheur est dans la maison! (et non je suis pas une bonne-femme avec des bigoudis sur la tête, qui se fait vivre par son mari et qui a renoncé à son autonomie!)

Signé: Une femme qui travaille en équipe avec son chum et qui a décidé de mettre entre parenthèses sa vie professionnelle le temps de faire pousser ses petits bouts de choux avec beaucoup d’amour.

Publicités
One Comment leave one →
  1. Mijo permalink
    18 décembre 2008 14:06

    Pas toujours facile, parfois fatigant mais ô combien gratifiant en retour : voir grandir ses enfants, c’est tellement beau.J’ai plus ou moins vécu la même chose sauf que j’ai transféré le bureau à la maison. (Nous venions juste de créer notre propre entreprise quand notre premier fils est arrivé, je ne pouvais pas arrêter de travailler au risque de mettre en péril notre entreprise et je voulais être auprès de notre bout de chou). Les enfants ont grandi, je suis retournée au bureau en ville mais je suis toujours à la maison juste avant leur retour d’école. C’est un vrai bonheur de les entendre me raconter leur journée autour d’une tartine et d’un carré de chocolat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :