Skip to content

J’aurai allaité partout!

30 octobre 2008
Je reviens d’une balade entre filles avec ma petite O. Ça fait du bien de faire le plein visuel de belles choses, de croiser du monde, de voir les décoration de Noël (avant l’Halloween!?!), bref ça fait du bien.

Sauf que quand tite-puce se met à pleurer devant un présentoire de tuques et de mitaines chez Simmons, ce n’est pas parce qu’elle est émue devant tant de beautés!

Non. Madame réclame les bras de maman et même – excellent moment et excellent endroit poupée– le sein maternel.

Mais elle ne m’a pas prise de court, cette petite coquine. Non! Car moi, j’en ai vu d’autres avant elle! J’étais donc prête à l’allaiter (ou à mettre à off son système d’alarme, c’est selon) n’importe où!

Mon secret?

Un couvre-bedaine! Oui, oui, vous avez bien lu, un couvre-bedaine!

Accessoire in-dis-pen-sa-ble pour toute mère allaitante qui se respecte le bedon!

C’est donc grâce à mon couvre-bedaine que j’ai pu, d’une main soutenir ma puce et de l’autre soulever discrètement mon chandail, le tout, sans que personne n’ait vu le moindre bout de peau irrévérencieux de mon ventre! Génial, non?

En tout cas, ça m’aura permis de regarder un peu plus longuement l’étalage de tuques et mitaines et de pouvoir rouler mon carrosse (toujours O au sein) jusqu’au premier banc que j’ai pu trouver sans percer les tympans de quiconque.

J’aurai bien allaité partout finalement! Après la file d’attente chez Ikea, la rue, sur le bord de la route, dans le bain,………

P.S. Attention: montée de lait: je suis allergique au fait que trop souvent les mamans magasinent oisivement, tranquillement et looooonguement sans sourciller tout en poussant un carrosse dans lequel un bébé hurle à s’époumoner. Come on les filles! N’avez-vous jamais entendu parlé des priorités qui changent quand on devient maman? Je suis la première à vouloir aller magasiner pour me changer les idées mais jamais, au grand jamais cela se fera au détriment du bien-être de mon bébé. Si ce petit être essaie de me dire quelque chose en pleurant à fendre l’âme et bien je considère que c’est mon devoir (j’insiste sur ce mot) de faire tout en mon pouvoir pour le comprendre. Et cela ne se fait pas en regardant un mur de jolies bobettes en dentelle. Désolée.
Publicités
One Comment leave one →
  1. silicadesign.Catherine Letendre permalink
    4 novembre 2008 03:15

    T’es drôle!!! Et je sympathise… le pire c’est de voir l’aria d’une maman n’allaitant pas entreprendre la course au micro-ondes, dans un biberon en plastique, parfois avec la tétine dessus quand on sait ce qu’on sait sur l’usage du plastique versus les bébés. Vive les petits bouts bien juteux pour les ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ de ce monde!!!!4.x

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :