Skip to content

Douleurs maternelles

6 février 2009

Ce matin, mon coeur de maman pleure. C’est ma petite dans les bras que j’ai appris la terrible nouvelle et mon café a soudainement pris un goût amer.

Survivre à ses enfants, ce n’est pas dans l’ordre naturel des choses.

Mon coeur a mal ce matin.

Du coup, un vent de solidarité féminine s’est levé dans la blogosphère et j’espère de tout coeur que cela pourra, ne serait-ce qu’un once, réconforter le coeur de cette maman en deuil.

Il n’y a rien à ajouter. Je suis sans mot.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :